j'aime cette page,
je la partage
Pour gagner en endurance et ne pas défaillir en période de compétition, une bonne préparation physique et une alimentation adéquate s'imposent permettant l'optimisation des réserves en glycogène. L'alimentation avant la compétition et plus particulièrement le dernier repas avant l'épreuve doit être riche en glucides.
 
Au cours de l'effort, comme les réserves en glycogène musculaire et hépatique sont limitées et épuisées en moyenne au bout d'une demi-heure à 1 heure, le sportif doit s'imposer une supplémentation glucidique qui entretient la glycémie et l'approvisionnement des muscles en glucose. Ainsi, l'apparition de fatigue est retardée et le sportif tiendra plus longtemps. 
 

     






 
Moi aussi je partage cette page




X