j'aime cette page,
je la partage
 
Afficher les dossiers nutritionnels
Intérêts de la spiruline pour l'effort physique
Intérêts de la spiruline pour l'effort physique

La spiruline naturelle est un bon complément alimentaire pour les sportifs car elle aide à la constitution et au maintien de la masse musculaire. Elle permet d'optimiser la préparation des muscles lors de l'entraînement ainsi que la récupération après l'effort. Pour ne pas fatiguer les reins, ne pas dépasser la dose recommandée (3 à 10 g/j selon l'origine).

Tour d'horizon.
 





Pour des muscles en forme

- La spiruline contient 60 à 70% de protéines. Elle présente une bonne qualité protéique car elle possède les 8 acides aminés indispensables (dont les BCAA) que le corps ne sait pas synthétiser. Ces acides aminés sont nécessaires au renouvellement musculaire.

- La vitamine A, sous forme de caroténoïdes, est présente de 80 à 260 mg pour 100 g dans la spiruline. Outre son rôle bien connu dans la vision nocturne (utile pour les activités nocturnes comme par exemple les sports automobiles), elle intervient également dans le renouvellement cellulaire et tissulaire.
Acides aminés et vitamine A participent donc à la constitution et au maintien de la masse musculaire ainsi qu'à une bonne récupération musculaire.





Pour les réserves de glycogène

- Les glucides ne sont pas assez présents (15 à 25 %) pour qu'ils puissent jouer sur les réserves de glycogène.

- Par contre, les vitamines du groupe B sont bien représentées et participent au métabolisme glucidique soit en permettant le stockage du glucose sous forme de glycogène soit en favorisant leur transformation en ATP, source d'énergie du muscle. Teneur en vitamines du groupe B de la spiruline :

  • Vitamine B1 : 3,4 à 5 mg
  • Vitamine B2 : 3 à 4,6 mg
  • Vitamine PP : 13 mg
  • Vitamine B5 : 0,46 à 2,5 mg
  • Vitamine B6 : 0,5 à 0,8mg
  • Vitamine B9 : 50 µg




Pour une bonne oxygénation

- La spiruline contient environ 55 mg de fer. Celui-ci est le constituant essentiel de l'hémoglobine, protéine indispensable au transport de l'oxygène dans le sang. Lorsque le sang passe par les poumons, l'oxygène se fixe au fer de l'hémoglobine et est ainsi transporté jusqu'aux muscles. Il faut cependant prendre en compte que le fer de la spiruline est non héminique donc moins bien absorbé que le fer d'origine animale.

- La vitamine B12 (10 à 34 µg pour 100 g) entre en jeu dans l'hématopoïèse (la formation des des globules rouges) mais également dans le système nerveux.  Une déficience en vitamine B12 peut causer une anémie mégaloblastique c'est-à-dire une diminution du nombre de globules rouges avec augmentation de leur taille ce qui induit une mauvaise oxygénation des organes et des tissus. A long terme cela peut provoquer des troubles neurologiques.
 





Pour lutter contre l'oxydation

La spiruline possède un pigment bleu, la phycocyanine, à qui on attribue des propriétés antioxydantes. Les vitamines A et E sont également des antioxydants naturels. Ceux-ci luttent contre la formation des radicaux libres.

Lors de l'effort physique,  les muscles consomment plus d'oxygène qu'en temps normal. Cela provoque l'oxydation de certaines molécules qui deviennent alors toxiques pour l'organisme. Pour 100g de spiruline, il y a 5 à 19 mg de vitamine E.





Pour un bon fonctionnement musculaire

100 g de spiruline contiennent environ 130 mg de calcium, 300 mg de magnésium et 450 mg de sodium Ces minéraux entrent en jeu dans la contraction musculaire ; des déficiences peuvent entraîner crampes, accidents musculo-tendineux et diminution des performances.





Moi aussi je partage cette page




X