j'aime cette page,
je la partage
 
Afficher les dossiers nutritionnels
Quels sont les sucres d’une boisson énergétique ?
Quels sont les sucres d’une boisson énergétique ?

Outre leur rôle d’hydrater le corps, les boissons énergétiques ont pour fonction d’augmenter l’énergie grâce aux glucides (sucres) qu’elles contiennent. Les sucres contenus dans les boissons énergétiques sont le plus souvent du dextrose, du fructose et des maltodextrines. Explications.
 





Le dextrose

Le dextrose, appelé aussi glucose, est un monosaccharide, c'est à dire la forme la plus simple de glucides qui existe. Le glucose a un faible pouvoir sucrant, de 0,70 à 0,75.
Le dextrose est immédiatement utilisé par l’organisme (index glycémique élevé). L’assimilation rapide du glucose entraîne une production d’insuline immédiate. C'est un sucre idéal :
pendant l'effort, car il permet de renouveler le glucose circulant dans le sang
après l'effort, pour la phase de récupération.


Attention toutefois, car si l’action rapide du dextrose occasionne sur le moment un surcroît d’énergie, elle peut aboutir ensuite à une chute importante d’énergie, voire de l’hypoglycémie.
 





Le fructose

Le fructose ou lévulose est un sucre simple que l'on trouve en abondance dans les fruits, le miel et le sirop de maïs.
Le fructose a un index glycémique très bas ce qui veut dire que l'énergie contenue se diffuse plus régulièrement et plus longtemps dans l'organisme, sans perturber brutalement la glycémie. Il est donc particulièrement  intéressant pour la pratique de sports d’endurance.

Grâce à un pouvoir sucrant supérieur (de 20 à 40 %), à celui du saccharose (sucre traditionnel), le fructose permet d'obtenir une même saveur sucrée pour un apport calorique moindre, intéressant en période d'affûtage ou de diète.
Son plus grand intérêt est d’atténuer les effets de l'adrénaline (hormone dévoreuse de sucre) lié au stress. Ainsi, en cas d'attente inactive, de départ retardé ou d'hyper-excitation avant une compétition,  il est donc possible de consommer régulièrement du fructose entre le dernier repas et le départ de l'épreuve.
Puisqu'il ne déstabilise pas la glycémie et n'influence donc pas la sécrétion d'insuline, le fructose peut aussi être utilisé lors des sorties à jeun, car il ne freine pas la mobilisation des acides gras, contrairement au glucose.

Le petit plus: le fructose favorise l'assimilation de certains minéraux : magnésium, fer, zinc, chrome et manganèse.





La maltodextrine

La maltodextrine est un mélange de différents sucres obtenus par hydrolyse partielle de l'amidon de blé ou de maïs, parfois de fécule de pomme de terre.

La malto, composant principal des boissons énergétiques, est utilisée comme sucre lent pour donner une énergie progressive. Elle est donc particulièrement  intéressante pour la pratique de sports d’endurance aussi bien avant, pendant, qu’après l’effort. .
Elle a l'avantage d'être bien tolérée par l’organisme et de ne pas entraîner d'inconfort digestif et intestinal. De plus, elle a un pouvoir sucrant très faible ce qui permet d'obtenir des boissons d'arôme neutre et sans goût sucré.





Moi aussi je partage cette page




X