Trail
prev next

Notre gamme Trail
j'aime cette page,
je la partage
actus
Victoire de Lucie Jamsin sur le Trail des Poilus : Récit de Course !
Victoire de Lucie Jamsin sur le Trail des Poilus : Récit de Course !


Compte-rendu d’une journée… Au poil !!
9h du matin ce dimanche, le rendez-vous est pris au Château d’Olhain. Tout est calme, peu de coureurs sont déjà arrivés sur la zone de départ. J’en profite pour une visite de ce magnifique château féodal histoire de se réveiller un peu mieux. Le froid est là, à peine 1 ou 2 degrés au dessus de 0°.

10h : Quelques saluts par-ci par-là, on dit bonjour à tout le monde (du moins on essaie) et le départ est lancé pour une belle balade dominicale de 54 kilomètres et 1750m de dénivelé positif.

Après 2 kilomètres de course, je me retrouve aux avant-postes. Je décide de faire ma course. Je prends mon rythme et je ne me préoccupe pas de ce qu’il se passe derrière.
L’objectif de la première moitié de course est de rester bien sage et d’attendre. On nous a annoncé que les 15 derniers kilomètres allaient piquer aux cuissots alors comme d’habitude… On ne se précipite pas !!
En chemin d’ailleurs, une pancarte tenue par une dame me le rappelle : Nous sommes dans le Bois d’Olhain : « Qui va loin ménage sa monture ». Merci Madame, je tacherai de me le rappeler !! ;)
Sur le chemin, je croise quelques artésiens et c’est un vrai plaisir de revoir les coureurs de l’Artois Athlétisme d’il y a quelques années !!
KM 25 : J’arrive au premier ravito. Tout va bien, les jambes sont bonnes, je suis très à l’aise. Quelques instants pour retrouver mes ravitailleurs et hop, c’est reparti !!

Les kilomètres s’enchainent, nous passons plusieurs zones particulièrement humides et grasses. Le terrain est glissant, instable…C’est le Noooooord !!!
Avec tout ça, nous laissons du jus dans la bataille. Et bien sûr, nous courons beaucoup en forêt :
- « Il est où le chemin ?!? »
- « Y’en a pas ! C’est droit devant !! »
Des murs, pas longs certes, mais que l’on escalade ; des zones mal défrichées (voire très mal, lol) ; et des contrôleurs qui nous lancent :
- « Dans 10 mètres, vous passez au dessus des tronc couchés ».
- « Comment ça DES troncs, un seul aurait suffi !!! MDR
Avec un groupe de coureurs rattrapés à ce moment-là, nous avons même cherché les colliers d’immunité : Un petit moment d’évasion et nous avons atterri à dix mille kilomètres de notre château d’Ohlain, sur une île de Koh-Lanta.
On a bien pensé qu’un collier pourrait nous assurer l’arrivée à Notre Dame de Lorette, mais pas de collier trouvé alors, on a continué à avancer !! Des ronces, des branches, des trous, des feuilles : Un vrai cross de 35 bornes !!!
Comment font-ils pour tracer des chemins là où il n’y en a pas ?!? Chapeau bas les organisateurs !!!
KM 38 : Ravito 2 en fanfare. A l’image du premier ravitaillement, il y a toujours autant de monde pour accueillir les coureurs et ça fait un bien fou !!
A ce moment là, on m’annonce que j’ai gagné une quinzaine de place au général, génial !! Je n’en suis pas étonnée, j’ai effectivement doublé beaucoup de monde en forêt.
La « redoutable chaleur » du Nord commence à pointer le bout de son nez (eh, oui dans le Pas de calais, il faut se méfier!! Il faut dire qu’il fait au moins 10 degrés). J’ai sous-estimé mes besoins en eau, ou du moins, j’ai peur de ne pas en avoir assez jusqu’au ravito 3. Dans le doute, je repars avec une flasque de 400ml supplémentaires pour ne pas me retrouver sans eau.

Voila, fini la boue, l’eau, les troncs d’arbre et les ronces, maintenant, ce sont aux collines de Lorette que l’on attaque, et le jeu ne fait que commencer !!
On monte, on descend, on monte, on descend… Et on recommence !!!
Ca va durer 17 bornes !! Un régal !!
KM 45 : Je passe le 3ème et dernier ravito. J’ai de nouveau gagné quelques places. Chaque coureur qui apparaissait dans mon champ de vision devait être doublé.

Et voilà, ça commence à piquer ! On repart pour des lacets interminables dans les collines de Notre Dame de Lorette. Il reste 8 kilomètres mais ceux-là sont les plus longs, alors que le parcours est fort agréable. Il y a même quelques passages de cordes, de bonnes rampes et de bonnes descentes, bref, de quoi s’amuser !! Je sais que nous tournons autour de l’arche de l’arrivée, à quelques centaines de mètres tout au plus. Je ne peux m’empêcher d’y penser alors qu’il reste encore un petit bout de chemin à parcourir. (Et le chemin est même un peu allongé : Je passerai l’arrivée avec environ 55,5 kms à la montre. Quelques hectomètres qui en paraissent beaucoup plus !!)

Yesss !!!!! Voici l’arrivée ! Qu’est-ce que je suis contente de passer cette ligne-là, symbole d’une deuxième victoire, et surtout sur mes terres !!!

Je me faisais une joie de courir ce trail car c’est bien ici que je suis née et je suis fière de mes racines !!!
Une course éprouvante, fatigante (bien plus que ce que je ne l’imaginais). Mais au final, un objectif atteint, auprès de ceux qui sont toujours plus nombreux à me suivre et à me soutenir !!
Je garderai de cette course de merveilleux souvenirs. Je passe la ligne d’arrivée en 5h26’, soit tout juste une heure après le premier homme qui n’est autre que Sébastien Spehler ; et presque 30 minutes avant la seconde féminine. Je finis 17ème au scratch.
J’aurai de nouveau appris beaucoup de cette course. Même si tout s’est bien passé d’un point de vue nutritionnel, même si je sors de la course sans casse, je prendrai soin de revenir sur tous ces petits détails perfectibles que j’ai pu relever hier.
Le trail est une école de la patience et Dieu sait qu’il reste encore un long chemin à parcourir….
Après une nuit treeeees courte (Une bonne course laisse toujours place à une nuit sans sommeil), je me réveille endolorie, les jambes en feu, toujours lacérées par une armée de ronces sans scrupule.
Hop, un petit déj’, 45 minutes de vélo, et c’est reparti pour une bonne journée, les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles !!
Cette semaine sera axée sur le repos, et samedi, direction les Championnats de France de cross Sapeurs Pompiers !! Arf, ça risque de piquer un peu !!!

 

Moi aussi je partage cette page




X